101 gestes écolos (92) : le nettoyant aux agrumes

101 gestes écolos (92) : le nettoyant aux agrumes

Alors, pour faire un nettoyant aux agrumes, c’est facile

  1. Mange une orange, un citron… (un agrume quoi)
  2. Garde les pelures et fais les tremper dans du vinaigre +/- 2 semaines dans un récipient placé dans un placard. Le vinaigre va prendre l’odeur de l’agrume + ses propriétés nettoyantes qui vont dissoudre la graisse
  3. Filtre le mélange et transvase le dans un pschit-pschit. On peut l’utiliser pur ou le diluer avec de l’eau (moi je le dilue). C’est un très bon nettoyant pour la cuisine (évier, cuisinière…)
  4. Et il sent bon!!
101 gestes écolos (90) : faire des rideaux avec des anciens draps

101 gestes écolos (90) : faire des rideaux avec des anciens draps

J’adore chiner, trouver des anciens draps, des vrais, en 100% coton, avec la petite étiquette “made in France” ou “made in Belgium”. Chez moi, ils trouvent une seconde vie sous forme de rideaux! Je les personnalise parfois grâce à des motifs peints à la peinture acrylique (ça tient très bien!), c’est écologique et supra économique!

101 gestes écolos (89) : on passe au lavable

101 gestes écolos (89) : on passe au lavable

L’essuie-tout (le fameux Sopalin pour les français de France ;-)), c’est un début…juste un début. Un petit geste inimaginable pour certains et pourtant, il s’agit juste d’une question de changement d’habitude. Car ce n’est pas utiliser des essuis lavables qui est difficile, c’est de changer ses habitudes.

Alors pour faire simple, l’idée est de passer petit à petit du jetable au lavable :

  • mouchoir en papier > mouchoir en tissus
  • sac en plastique > sac en tissus
  • lingette en coton > lingette en tissus

Bon je crois que tu as compris 😉

101 gestes écolos (88) : interpeller les marques

101 gestes écolos (88) : interpeller les marques

Je suis vraiment une consommatrice abominable :

  1. j’achète peu, je consomme peu ;
  2. quand j’achète, c’est souvent d’occasion ;
  3. et parfois, j’écris directement aux marques quand je suis en désaccord.

Par exemple, j’achète 3 culottes chez Bidule (oui les culottes, je les achète neuves…), et je repars avec 3 culottes (normal) mais aussi 6 étiquettes, 2 minicintres, 6 petites fiches cartonnées… stop !  Alors j’écris à Bidule pour lui dire que je suis très contente de mes nouvelles culottes, mais que je le serais encore plus s’il les vendait sans emballage. Voilà, ça me prend 30 secondes, si l’on est plusieurs, beaucoup, énormément à le faire, on sera surement entendu un jour.
Mais je remercie aussi, quand certaines marques vendent sans emballage.

Si toi non plus tu n’as pas envie de rester passif.ve, pense au Boycott!

Pin It on Pinterest