Cela fait plusieurs années que je participe à l’Inktober.

Le concept est simple. Une liste de 31 mots est mise à disposition et chaque jour, chacun·e est invité·e à dessiner selon ce mot. Jake Parker, dessinateur lui-même, est à l’initiative de ce projet. Il publie la liste officielle.

Initialement, le dessin doit être réalisé à l’encre, sans croquis. Mais chacun fait ce qu’il veut finalement ! Et les listes se multiplient selon différentes thématiques.

Cette année, je n’étais pas très inspirée par la liste et je voulais me diriger vers une liste alternative. N’ayant pas trouvé ce que je cherchais, je me suis dit que j’allais faire ma propre liste.

J’ai pris le thème des saisons : une saison par semaine, 5 illustrations par semaine, repos le week-end et une illus bonus sur Halloween. La première semaine s’est très bien passée et j’ai bien tenu le rythme et puis c’est devenu de plus en plus difficile jusqu’à la dernière semaine où je n’ai réalisé que 2 illustrations sur 5. Mais peu importe ! Inktober est un jeu où l’on gagne à chaque fois :-).

 

Voici ma liste :

 

Ma liste Inktober

Semaine 1 : l’automne

Inktober l'automne
Inktober l'automne
Inktober l'automne
Inktober l'automne
Inktober l'automne

J’avais préparé les croquis la semaine précédente et j’avais une illustration finie d’avance. Je n’avais donc pas de recherches à faire. je devais “seulement” coloriser tout en écoutant de la musique ou des podcasts ! Sans stress.

J’ai commencé à tester des nouvelles textures en scannant des livres et des morceaux de tissus et en les intégrant dans l’illustration (#cocooning et #chocolat chaud).

J’ai également testé d’autres brush (pinceaux) dans Photoshop. J’ai beaucoup aimé refaire des dégradés et des textures alors que normalement, pour les commandes, je colorie beaucoup en aplats (couleur uniforme).

Semaine 2 : l’hiver

Inktober : l'hiver
Inktober : l'hiver
Inktober : l'hiver
Inktober : l'hiver
Inktober : l'hiver

Je n’ai vraiment pas l’habitude de dessiner des animaux, et me voilà avec un ours et un pingouin à illustrer ! 

Celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ont eu l’occasion de suivre la petite histoire sur les manchots et les pingouins qui sont couramment confondus.

J’étais plus inspirée pour cette série, car mon objectif était d’essayer de faire des illustrations pour imprimer des cartes postales pour les fêtes (elles seront bientôt disponibles).

Une petite coquille dans l’illustration #guirlande : à trop zoomer pour faire les détails, je ne me suis pas aperçue de suite que je lui avais fait 2 mains gauches ! J’ai rectifié depuis ! 

Semaine 3 : le printemps

Inktober le printemps
Inktober le printemps
Inktober le printemps
Inktober le printemps
Inktober le printemps

Je n’ai pas réussi à suivre le rythme d’une illustration par jour, mais au final, j’ai fait les 5 illustrations. Dans un mood automnale, ce n’est pas évident d’utiliser les couleurs peps du printemps ! 

Ici, je me suis lâchée en m’éloignant parfois du sujet avec une représentation moins terre à terre.

Semaine 4 : l’été

Inktober : l'été
Inktober : l'été

Tant pis ! Seulement 2  illustrations pour l’été 🙂 Je n’ai pas réussi à faire mieux. Pour mon excuse (bidon) il faut préciser que c’était une semaine de vacances scolaires et mes filles étaient à la maison. J’ai passé mon travail en priorité et le soir, j’avais souvent la flemme de rallumer l’ordinateur.

31 octobre : Halloween

Inktober : halloween

Je voulais absolument faire celle-ci pour être synchro avec le calendrier. Je n’avais pas trop d’idée en tête et l’illustration a évolué au fur et à mesure. Elle n’est pas finie, je m’y attarderai un peu plus tard pour la fignoler et y ajouter des détails.

Le bilan

  •  18 illustrations au lieu de 21, mais ce n’est pas si mal, surtout quand on sait qu’à côté d’Inktober j’ai réalisé d’autres illustrations pour les cartes postales de vœux.
  • Je suis vraiment contente d’avoir réussi à réaliser des illustrations personnelles. Depuis deux ans, j’avais réellement du mal à réaliser autre chose que des illustrations sur commande. La situation a fait que je me suis réfugiée dans le travail et que je n’arrivais pas exprimer ma créativité.
  • Un peu de fatigue se fait sentir à la fin de ce challenge avec beaucoup trop de temps passé devant l’ordinateur. Si on compte une moyenne d’1h30 par illu, le tout m’a pris + de 27h (je ne parle même pas du temps passé pour la publication et la diffusion).

S'inscrire à la lettre d'info et recevoir un cadeau !

Des coloriages à imprimer et des fiches illustrées sur des gestes écolos, c'est cadeau dans la lettre d'info !

En t'inscrivant à la lettre d'information, tu confirmes que tu as lu et accepté les mentions légales du site.

 

Bienvenue ! Tu vas recevoir un e-mail à confirmer et ton inscription sera validée

Pin It on Pinterest

Share This