Les alpages : illustration pas à pas

Les alpages : illustration pas à pas

Pour son livret intérieur, le Pèlerin m’a commandé une illustration sur les alpages. C’était un peu une première pour moi car je n’ai pas l’habitude de réaliser des illustrations de paysages. Challenge !

Le brief : représenter les deux alpages, celui de juillet et d’aout sur une même double-page avec les différentes particularités, laisser de la place pour le texte explicatif.

Pour ce projet, j’ai préféré discuter de vive voix pour être certaine de la demande. Discuter permet souvent de développer les idées. Généralement, lors de ces moments, dans ma tête, ça fuse dans tous les sens, et je représente aussitôt les mots en images.

illustration alpages

Etape 1 : cela commence toujours par un crayonné. Dans ma tête, c’est assez clair, sur le papier, un peu moins ! Il faut dans un premier temps voir si tous les éléments sont bien mis en place et bien représentés.

illustration alpage croquis

Les blocs colorés sont les blocs de textes explicatifs provisoirement placés. Chaque élément illustré correspond à une explication. Il faut tenir compte de cela dès la construction de l’image. J’envoie cette version pour validation. Il y aura juste quelques petits ajustements. J’ai oublié de représenter le berger et l’abri de moutons par exemple.

Je n’ai pas beaucoup dessiné des moutons dans ma vie, je suis plus à l’aise avec les chiens ! Pour l’instant les moutons sont des formes un peu indéfinies, j’en vois même qui ressemblent à des cochons. Ce n’est pas grave, j’y travaillerai après.

croquis illustration alpages

Etape 2 : je réalise une mise en couleur rapide pour voir les contrastes et la lisibilité. Je redessine les différents éléments, mais il ne s’agit pas encore du tracé final.

illustration alpages

Je suis bretonne et je vis en Belgique, donc forcément, je ne suis pas la plus calée en Alpage. Heureusement, il y a de quoi trouver l’inspiration sur le web. Je vois des moutons partout. Cette recherche me fait réaliser que c’est difficile de trouver des photos de moutons qui ne regardent pas l’objectif. Elles sont trop curieuses ces petites bêtes !

illustration alpages

Étape 3 : c’est la mise au propre ! Je commence par le tracé et ensuite les aplats de couleurs. Dans mon fichier de travail, je dois facilement dépasser la centaine de calques !

illustration alpages

Étape 4 : c’est l’étape un peu magique ! En rajoutant les ombres et les lumières, tout prend forme !

Cette illustration m’a demandé une dizaine d’heures, entre la recherche, les croquis, la mise au propre, mais aussi le suivi client. J’aurais pu y passer un peu moins de temps, mais comme il s’agissait d’une scène que je n’ai pas l’habitude de représenter, et qu’il fallait faire attention à la gestion de l’espace, j’y suis allée doucement. 🙂

double page alpages

Et voilà le résultat final !

5 astuces pour choisir sa typo

5 astuces pour choisir sa typo

Le choix d’une ou plusieurs typographies (police d’écriture) pour représenter son association, son projet, son festival est une étape essentielle sur laquelle il faut s’attarder et faire des recherches. Voici 5 petites astuces (et il y en a d’autres!!) pour vous aider à choisir en connaissance de cause.

1 – Un nombre limité de typographies

Limitez-vous à 3 typographies différentes, 2, c’est encore mieux. Trop de typographies va alourdir vos documents, la personne qui les lira risque de se perdre et de passer à côté des informations principales. Le cerveau classe automatiquement et inconsciemment les informations, facilitons lui la vie avec une typo pour les titres, une autre pour le texte, les paragraphes, et à la limite une 3e pour les citations ou mise en exergue.

2 – De nombreuses déclinaisons

Si le nombre de typo est limité, les déclinaisons, elles, peuvent être nombreuses. Il est possible de jouer avec les italiques, le gras, l’écriture en capitale… Certaines typographies proposent des variantes plus ou moins fines.

Variez la taille, l’épaisseur et la couleur d’une même typo.

3 – Privilégier la lisibilité

Il existe beaucoup de styles de typographies : élégant, original, destroy, … mais si votre objectif principal (avant de créer quelque chose de design qui claque) est de passer une information, je vous conseille de rester sur quelque chose de basique. Attention, cela peut être basique et original à la fois ! Tout se joue dans la nuance.

Je réalise souvent des documents pour un public ayant des difficultés à lire le français. Le texte en lui-même est à adapter, mais la police d’écriture doit être extrêmement claire et lisible. Il ne doit pas avoir de confusion entre les différentes lettres.

4 – Vérifier les accents !

La plupart des typographies en Europe sont d’origine anglaise et qui dit anglophone, dit sans d’accent. Vérifiez donc toujours la disponibilité des lettres avec accent, en minuscule et en majuscule.

5 – Le style de la typographie

Vous kiffez la typo Walt Disney ? Ok, c’est votre droit. Mais si vous l’utilisez, sachez que d’office votre lecteur ou lectrice fera le lien avec l’univers de Walt Disney. C’est pareil pour toutes les typographies utilisées par les grandes marques. De plus, de nombreuses typographies ont une histoire et une signification. Écoutez celle de la Comic Sans si vous ne la connaissez pas encore !

Évitez de choisir une typo à la mode qui s’affiche partout, mais qui sera obsolète dans un an.

Choisir une typographie est très complexe et nécessite beaucoup de temps. Certain·es graphistes sont même spécialisé·es en création de typographie.

Besoin de déléguer la réalisation graphique de votre projet ? Contactez-moi par mail, par téléphone ou prenez rendez-vous pour un appel “découverte” !

Challenge créatif : #vendredillu

Challenge créatif : #vendredillu

Depuis quelques semaines, je me suis lancée dans un nouveau challenge : #vendredillu.

Le but est de re-créer une habitude créative, de fixer un rdv créatif.

Je me suis dit que j’allais réaliser 1 illustration par semaine et que j’allais la poster tous les vendredis. Qu’elle soit ratée ou réussie, finie ou inachevée. Ce ne sont pas des illustrations pour étoffer mon book mais plutôt pour tester différentes façons de dessiner, de colorier.

Par exemple, j’ai l’habitude d’utiliser un pinceau Photoshop lisse et net. Dans les dernières illustrations, j’utilise un pinceau texturé.

J’essaye aussi de dessiner le plus possible sur papier, loin de l’ordinateur.

L’effet top de cet auto-challenge, c’est que cela m’a permis d’enchainer sur d’autres illustrations (celles de la page d’accueil de mon site et plusieurs sur une série).

Voici mes différentes illustrations réalisées jusqu’ici.

Vous pouvez les retrouver sur mes différents réseaux sociaux :

 

lamb illustration
astronaute
vendredillu
vendredillu
vendredillu
vendredillu
vendredillu
vendredillu

Cela vous dit de participer?

8 typographies pour les fêtes

8 typographies pour les fêtes

C’est quasiment demain Noël ! Est-ce qu’on y aura droit cette année ? À l’heure actuelle, on ne le sait toujours pas. Je pars du principe que oui, on l’aura. Pour préparer vos imprimés et visuels, voici 8 typographies qui débordent de noëlitude, de scintillements, voire de kitch ! Il faut bien ça pour réchauffer la saison.

Attention aux licences, certaines typographies sont gratuites uniquement pour un usage personnel. Toutes les typos choisies proposent l’option accent (ce qui est plutôt bien pour la langue française non ?).

Je vous laisse faire votre marché, pluie d’étoiles scintillantes sur vous.

Miraculous & Christmas

8 typographies pour les fêtes

Snowhouse

8 typographies pour les fêtes

Snowy Christmas

8 typographies pour les fêtes

The Perfect Christmas

8 typographies pour les fêtes

Coventry Garden NF

8 typographies pour les fêtes

Christmas Sparkle

8 typographies pour les fêtes

Aliyah

8 typographies pour les fêtes

CHRISTMAS SOUNDS

8 typographies pour les fêtes

Travailler avec un·e graphiste

Travailler avec un·e graphiste

Vous souhaitez travailler avec un·e graphiste ? Et vous vous demandez comment cela se passe ?
Généralement, cela se passe bien:-)

En fait, pour que cela se passe bien, il faut un peu de discipline, he oui ! Depuis que je suis à mon compte, j’ai eu l’occasion de mettre en place tout un processus pour que cela soit une bonne expérience pour moi et pour vous !

Au restaurant, vous passez commande, parfois en donnant quelques indications sur vos goûts et l’on vous sert votre repas. En graphisme, vous allez devoir passer un peu de temps en cuisine :-). Travailler en équipe avec le·la graphiste vous permet d’avoir vraiment des résultats qui correspondent à vos attentes et à vos besoins. De plus, un lien de confiance se tisse, et permet de travailler de façon fluide et agréable.

Je vais vous présenter comment se passe un projet. Bien évidemment, cela dépend de la complexité de la demande. Certaines étapes peuvent être très courtes, d’autres très longues. Au mieux le projet est préparé, au mieux le travail se déroule. Le la graphiste ne va pas seulement “exécuter” le graphisme, il·elle doit pouvoir vous conseiller sur le contenu, la forme et les supports.

1 – les Premiers contacts

Pour commencer, et après une première prise de contact, je vous envoie un document comprenant une liste de questions sur laquelle vous aller potasser. Ensuite, nous reprenons contact pour analyser plus en détail vos besoins, vos contraintes, le planning, le budget… Parfois, le projet est assez simple, donc tout peut-être dit dès la première discussion. Parfois, en creusant nous nous rendons compte qu’il y a des détails qui feront toute la différence pour la réalisation du projet. Cette première réunion est sans engagement de votre part et me permet d’établir un devis détaillé et au prix le plus juste.

2 – Le devis

Si vous souhaitez avoir une idée du budget, je vous fais une estimation, mais si vous avez déjà une idée du budget, je vous fais directement un devis détaillé. Dans ce devis, il y a beaucoup d’informations :

  • l’explication détaillée du projet ;
  • le planning avec les grandes lignes ;
  • la concession de droit ;
  • et pour les projets complexes, j’ajoute un rétro planning.

Je passe du temps à rédiger les devis, c’est pourquoi je propose souvent une estimation, une fourchette avant.

Parfois, il reste des incertitudes sur le travail à réaliser et c’est tout à fait normal. Le devis comporte alors des options. Le prix pourra être au final différent.

travailler avec un·e graphiste - le devis

3 – le Lancement du projet

Avant tout, le projet est lancé quand le devis est accepté, signé et l’acompte versé.

Conseil

Lisez bien les conditions générales de vente, c’est long, c’est chi… mais c’est important !

Vous fournissez tous vos contenus. Idéalement, les textes sont corrigés et validés. Je dis “idéalement’, je sais bien qu’il y a toujours des corrections. Ils seront fournis dans un fichier de traitement de texte (pas un pdf).

Note

Pour certains projets, je m’occupe aussi de reformuler le texte pour qu’il soit plus percutant, ou adapté au public à qui il est destiné. Il m’arrive de faire le ménage, ce n’est pas forcément agréable, mais je vous assure que le message passe plus efficacement !

4 – Le brief créatif

Selon le projet, un brief créatif est nécessaire dans un premier temps pour que je puisse bien comprendre toutes les dimensions du projet. Il faut compter 1h30 d’échange. En quoi cela consiste-t-il ? On met tout sur la table, on déballe tout ! On note les idées les plus farfelues, on se met à la place de l’utilisateur, de l’utilisatrice. On fait un brainstorming, une tempête d’idées en français. On imagine le top du top pour le projet et on revient sur terre en ajustant en fonction du budget, de la réalité.

Brainstorming

5 – Les recherches

Après toutes ces étapes, je peux enfin commencer à travailler sur le projet en lui-même ! Grâce au brief et aux différents contenus, j’ai tout ce qu’il me faut pour m’y plonger et m’imprégner du sujet.

Je commence par faire des recherches, c’est la phase de cogitation! Par exemple, je cherche des images, des ambiances, des exemples… Je tâtonne, je gribouille, je fais des essais, sur papier, sur l’ordinateur. C’est long. Cela prend du temps. De plus, l’inspiration est parfois capricieuse, ou alors il faut laisser décanter le projet. C’est une partie invisible, ça cogite beaucoup à ce moment-là ! Ensuite je trie mes recherches et les assemble sous forme de plusieurs pistes graphiques (le nombre est prévu dans le devis) dans un document et je vous les présente. Il faut généralement prévoir une réunion de +/- 1 heure à ce stade. Tout dépend de la complexité du travail.

travailler avec un graphiste les recherches

Recherches pour un guide d’auto-santé sexuelle et reproductive

6 – La mise au propre

Ensuite, après avoir arrêté votre/notre choix sur une piste graphique, je commence la mise au propre. Ici, deux solutions :

  • Tout faire d’un coup, si tout est bien défini pour vous comme pour moi,
  • Avancer petit à petit, tout en gardant le contact, avec plusieurs allers/retours.

Il est possible de faire des adaptations et ensuite des corrections. Les adaptations se font durant le projet, elles sont validées au fur et à mesure. Les corrections se font à la fin, il s’agit plus de corrections dans le texte, de petits ajustements, suite à des dernières relectures. Le nombre d’adaptations et de corrections est précisé dans le devis.

Note

Plus il y a d’intervenant·es sur la fin du projet, plus il y a de modifications !

Travailler avec un·e graphistes - la mise au propre

7 – la Livraison

Pour finir, je vous envoie les fichiers dans les formats numériques demandés. Généralement, il y a une version toute prête pour l’imprimeur, et une autre pour la diffusion sur le Web. Parfois, on me demande les fichiers sources, c’est-à-dire les fichiers de travail. C’est possible, mais il y a un surcoût. J’y reviendrai dans un autre article.

Note

Si vous souhaitez tout déléguer et ne vous sentez pas à l’aise avec l’impression, je peux m’occuper du suivi de l’impression (les demandes de devis, l’envoi des fichiers, le suivi…).

Comprendre pour mieux se soigner guide

Présentation du guide accompagnant l’outil pédagogique “Comprendre pour mieux se soigner

8 – la Clôture et le suivi

Le contrat se finit donc avec la livraison des fichiers et l’envoi de la facture. Mais je garde contact avec vous ! J’aime prendre connaissance de la naissance “physique” du projet : l’impression, la diffusion… je suis toujours curieuse d’avoir votre retour !

La satisfaction de mes client·es est pour moi essentielle.

J’espère vous avoir éclairé·e sur la façon de travailler avec un·e graphiste. N’oubliez pas que chaque projet est différent, j’ai retracé ici les grandes lignes et les étapes principales. Parmi chaque étape, surtout lors des recherches et de la mise au propre, il y a différentes petites et diverses étapes.

Avant de choisir avec qui vous voulez travailler, visitez les sites des graphistes pour savoir si leur style peut correspondre à votre projet.

En ce qui concerne l’illustration, j’ai également écrit un article sur les informations necessaires pour demander un devis à un·e illustrateur·trice.

Un projet ?

Contactez-moi pour me parler de votre projet et voyons ensemble comment nous pouvons y travailler.

Un premier rdv est sans engagement!

Coloriage renard d’automne

Coloriage renard d’automne

A quoi rêves-tu renard?

Pour continuer dans la thématique de l’automne, je vous propose un coloriage tout doux à réaliser seul·e ou en famille. Nous aimons bien nous installer avec les crayons de couleur et colorier ensemble, mes filles et moi. L’une est complètement concentrée, l’autre a comme un bouton ON dès qu’elle commence (et bla bla bla bla…).

Une activité pour s’occuper pendant les vacances, ou plutôt, pendant les quarantaines pour beaucoup 🙁

La météo donne envie de commencer doucement le mode hibernation non ? Alors, on prend son plaid, ses crayons de couleur, sa tisane et on s’installe confortablement.

N’oubliez pas, ne faites pas comme moi… coupez vos écrans au moins une heure avant d’aller vous coucher ! Lisez, coloriez, méditez ! Je ne le fais pas assez souvent, et certainement moins en cette période où les journées sont assez chargées. Et pourtant, je sais que tout cela permet de passer une bien meilleure nuit, et de faire un doux rêve, comme ce petit renard !

coloriage renard qui dort

Si vous le désirez, vous pouvez m’envoyer les photos de vos coloriages réalisés, j’adore cela  :-)!!

cadeau coloriage d'automne

Infos importantes

J’aime partager des petits cadeaux avec les lecteurs et les lectrices. Tout cela me prend du temps et de l’énergie (mais je m’amuse beaucoup aussi !).

Je tiens à préciser que mes créations sont protégées automatiquement par le droit d’auteur. L’usage des cadeaux mis en téléchargement sur ce site reste strictement personnel. Merci de ne pas revendre les créations ou de ne pas les utiliser à des fins commerciales.

Vous pouvez partager les articles, des photos de vos impressions issues des pdf de ce site, en mentionnant l’origine, mais vous ne pouvez pas partager directement les documents. Merci !

Vous pouvez également vous inscrire à ma lettre d’info afin de recevoir (entre autre) d’autres coloriages!

Merci!

coloriages le bruit des images

Pin It on Pinterest